All for Joomla All for Webmasters

Questions fréquentes

Vous avez des questions ? n'hésitez pas à consulter dans un premier temps cet article, qui pourra peut-être vous répondre, sinon n'hésitez pas à nous contacter pour toute question. 

 

1) Je vous ai contacté, mais je n'ai pas eu de réponse, avez-vous traité ma demande ? 

Nous rencontrons souvent ce problème, le mail que nous vous avons envoyé a des risques de se trouver dans vos courriers indésirables (spams), n'hésitez pas à consulter ce dossier dans votre messagerie, car nous répondons absolument à tous nos mails, dans des délais très rapides. 

 

2) Pourquoi perd t-on des places sur la carte grise après homologation ? 

L'homologation française étant très complexe, il y a certains points qui restent inflexibles pour l'administration, et qui amènent donc à des sacrifices après immatriculation, c'est le cas des masses de chargement. 

D'origine il est attribué un PTAC (poids total autorisé en charge) à chaque véhicule produit. Ce PTAC est déterminé par le constructeur, et ne peut être modifié.

Si l'on prend le cas par exemple d'une Nissan Skyline R34 GT-T, réservée donc au marché japonais. Son PTAC est de 1685 kg. Ce véhicule est d'origine 5 places et pèse à vide environ 1450 kg. Au Japon, la masse administrative d'un homme moyen est de 55 kg. Donc si nous faisons le calcul suivant : masse à vide + 5 passagers à 55 kg nous obtenons 1450 + 5 x 55 = 1725 kg, pour un PTAC à 1685 kg c'est donc cohérent (même si cela dépasse légèrement le PTAC, l'administration japonaise est beaucoup plus souple), cependant, dès lors que le véhicule arrive en France, les standards sont complètement différents, un homme moyen est administrativement considéré à 75 kg contre 55 kg au Japon, de ce fait, le calcul est donc différent. La masse à vide va être précisément recalculée lors des tests UTAC (avec tous les réservoirs pleins), on retrouve généralement des valeurs très rapprochées par rapport aux valeurs données par le constructeur. Nous pouvons donc faire le calcul final, on soustrait la masse à vide du PTAC, on a donc ici 1685 - 1450 = 235.  Nous avons donc 235 kg pour rentrer le plus de passagers possibles de 75 kg, on a donc 235/75 = 3.13, le véhicule sera donc homologué 3 places. 

Il faut également noter que pour des véhicules ayant été d'origine commercialisés sur plusieurs continents, les PTAC sont différents (même si le châssis est le même, ainsi que la plupart des points mécaniques). Le PTAC qui sera utilisé sera donc celui du pays d'origine du véhicule. Par exemple, si l'on importe une Mitsubishi Lancer Evolution VIII du Japon, nous utiliserons le PTAC du Japon pour l'homologuer, même si elles ont été commercialisées en France, avec un PTAC plus haut. De ce fait, nous perdrons donc des places assises. 

 

3) Pourquoi l'homologation d'un véhicule après 2006 est fortement plus coûteuse, voire impossible ? 

Pour chaque véhicule ayant une date de première immatriculation postérieure au 01/01/2006, il y a de nouvelles normes de pollution qui s'appliquent sur le véhicule (émissions de particules Euro 4). Lors de la commercialisation d'un véhicule neuf en France, par exemple un Renault Espace, toute une batterie de tests est effectuée sur un véhicule prototype à l'UTAC, incluant le test pollution. Pour ce test, une méthodologie particulière est employée (mise en condition du véhicule sur plusieurs kilomètres, avec des accélérations à certains régimes précis, mise du véhicule sur banc, passage des tests dans des plages moteur spécifiques, récupération de l'intégralité des gaz d’échappement dans des sacs spécifiques, séparés selon chaque régime moteur, repos de ces sacs pendant une durée déterminée dans une pièces spécifique, et analyse des gaz en laboratoire). Autant dire une procédure très complexe, mais qui une fois approuvée, autorise toute la série en question à rouler, tous les Renault Espace de même motorisation auront donc l'approbation pour les routes françaises. 

Lorsqu'un véhicule est commercialisé aux Etats-Unis, une Mustang par exemple, modèle après 2006, nous aurons à l'UTAC ce qui s'appelle une équivalence pollution, c'est à dire que lors de son développement pour le marché américain, elle aura subi exactement les mêmes procédures de tests que la France, le test pollution de l'UTAC sera donc à environ 200€ 

Tandis que lorsqu'un véhicule est commercialisé au Japon, nous n'avons aucune donnée sur les procédures de tests d'origine, nous n'avons donc aucune équivalence une fois le véhicule arrivé en France, nous devons donc passer le test émissions pour Prototype, et le tarif passe de 200€ à 1000€, avec un taux d'échec dans les 80-90%, c'est donc un gros risque à prendre pour le client. De plus, le véhicule doit être optimisé au maximum pour éviter au mieux la contre-visite (qui elle aussi coûte 1000€ à chaque passage), pour cela, il est préconisé une reprogrammation moteur et optimisation au carburant SP98, catalytique neuf, bougies neuves, décalaminage hydrogène etc. 

Nous sommes localisés dans le sud de la France, de ce fait nous passons l'UTAC de nos véhicules sur le site de Salon-de-Provence, mais le test Emissions Prototype se situant sur le site de Montlhéry (Paris), le montant de l'homologation peut vite atteindre des sommets, en incluant notre (nos) déplacement(s)... 

En revanche, une fois le véhicule prototype passé, il permettra à tous les suivants du même type de passer en test Emissions simplifié (200€), et de plus sur le site de Salon-de-Provence. Nous avons le cas sur les Honda Civic Type-R FD2 par exemple. Une Civic de ce type a validé les tests prototype, de ce fait les suivantes de même type (FD2) se feront à moindre coût, et pourront être passées sur le site de Salon-de-Provence. Donc pour l'homologation d'une Civic Type-R FD2, notre tarif sera de 3400€ tout compris, hors carte grise, tandis que pour une Subaru Impreza de 2008 par exemple, il y aura un ou plusieurs déplacements à Paris à effectuer, avec un ou plusieurs tests Emissions à faire, à 1000€ à chaque fois, plus chaque déplacement, la note peut vite grimper très haut, doubler par rapport à un véhicule avec équivalence... Il n'y a à ce jour par exemple, aucune Subaru JDM (destinée d'origine au marché japonais) ayant validé les tests malheureusement. 

Les tarifs énoncés dans cette réponse sont uniquement pour le test Emissions, donc pour un véhicule après le 01/01/2006, les véhicules plus anciens n'en ont pas besoin. Les autres tests UTAC, la DREAL, le contrôle technique etc, ne sont pas inclus dans les tarifs énoncés ici. 

 

4) Pourquoi ne proposez-vous pas d'homologation pour certains véhicules, principalement Mitsubishi et Toyota ? 

Pour homologuer chaque véhicule, nous avons besoin des masses de chargement maximum admissibles (P.T.A.C., maxi essieu 1, maxi essieu 2), et malheureusement Mitsubishi Japon et Toyota Japon ont mis leur politique à jour, et refusent dorénavant de les fournir. De ce fait il est très difficile d'obtenir les masses de ces véhicules. Le seul moyen étant le certificat d'export japonais du véhicule en question (où figure le PTAC d'office de chaque véhicule), il faut donc que le véhicule soit en import direct Japon pour pouvoir l'homologuer. Pour les nombreuses automobiles japonaises importées du Royaume-Uni (où les tarifs sont parfois bien plus attrayants qu'au Japon), il n'est donc plus possible d'homologuer les véhicules Mitsubishi et Toyota (hors Supra), car lors de l'immatriculation du véhicule au Royaume-Uni, le PTAC n'est plus mentionné sur la carte grise anglaise (V5), nous n'avons donc plus aucun document prouvant le PTAC du véhicule. Il existe cependant une exception, si l'anglais en question a conservé une copie du certificat d'export du véhicule dans le dossier, dans le cas présent, l'homologation est envisageable. 

A noter que le certificat d'export n'affiche que le PTAC. Concernant les maxis par essieux, nous avons toutes les revues techniques japonaises de chaque véhicule, nous permettant de fournir les données en fonction des PTAC. 

 

5) Faites-vous des reprises ? 

Non, nous n'en faisons pas malheureusement, si vous avez un véhicule, nous vous invitons donc à le vendre via des sites d'annonces, et à nous recontacter par la suite si vous le souhaitez. 

 

 6) Faites-vous des préparations moteur ? 

Nous ne proposons pas ce type de prestations, nous faisons uniquement de l'import et de l'homologation, mais nous pouvons vous orienter vers nos partenaires et vous faire bénéficier d'un tarif promotionnel. 

 

7) J'ai déjà commencé mon homologation, ou j'ai acheté un véhicule qui est dans ce cas, pouvez-vous l'homologuer ? 

Bien sûr nous pouvons, et nous vous déduisons en plus les prix des démarches déjà effectuées ! 

 

8) J'ai trouvé un véhicule au Royaume-Uni ou en Irlande, pouvez-vous me l'importer quand même ? 

Non, nous n'importons plus les véhicules du Royaume-Uni ni d'Irlande, mais nous pouvons vous orienter vers un confrère. 

 

9) Pouvez-vous avoir des Toyota Supra, Nissan Skyline ou autres japonaises en conduite à gauche ? 

Non nous ne pouvons pas, nous ne pouvons avoir que des imports Japon, donc avec volant à droite, car nous ne faisons pas d'imports des Etats-Unis, tout simplement car nos partenaires qui inspectent nos véhicules avant expédition ne sont qu'au Japon, donc sur un import Etats-Unis nous ne pouvons pas garantir l'excellent état du véhicule. A savoir également que pour de nombreux modèles japonais, il n'existe aucune version en conduite à gauche, même aux Etats-Unis, comme par exemple les Nissan Skyline, Toyota Chaser, Nissan Silvia S15,... 

 

10) Effectuez-vous des changements de côté de volant ? 

Non nous ne proposons pas ce service, et nous ne connaissons personne qui ne le fasse. A savoir également que le changement de côté du poste de conduite est strictement illégal, si votre véhicule a été converti au préalable, nous ne pouvons pas l'homologuer. 

 

11) Pouvez-vous avoir des pièces performances ou des moteurs complets en import Japon ? 

Oui, nous le pouvons via un fournisseur, n'hésitez-pas à nous contacter. 

 

12) Est-ce que ce n'est pas trop difficile de conduire à droite ? 

C'est comme tout, une habitude à prendre. Il y a quelques points négatifs notamment pour dépasser ou pour régler aux péages par exemple, mais on les surpasse très vite. Vous pouvez également opter pour un badge Télépéage pour l'autoroute, que vous apprécierez énormément. En revanche, si vous êtes retissant dès le début sur une conduite à droite, nous vous conseillons de ne pas vous lancer dans ce type de projet. 

 

13) Je souhaiterai vous rencontrer avant l'achat, est-ce possible ? 

Bien sûr, vous pouvez sur demande, venir nous rendre visite, c'est avec plaisir que nous vous recevrons. 

Fil de navigation